Principes de fonctionnement d’une amap


Quel est le fonctionnement d’une AMAP ?

Amap des deux rives, sud seine et marne, proche de fontainebleau - saison 2014-2015

Amap des deux rives, sud seine et marne, proche de fontainebleau – saison 2014-2015

Le fonctionnement d’une amap, c’est la réunion entre

des familles

qui ont envie de manger des produits locaux, sains (bios, sans pesticides, ni intrant chimiques) et de qualité, à un prix abordable et souhaitent préserver leur environnement en favorisant le développement de l’agriculture bio. En AMAP, ils accèdent à ces produits à un prix équitable.

et des paysans

Le chien de Frédéric, notre maraîcher

Le chien de Frédéric qui profite aussi des moments de pause !

par exemple un maraîcher, qui n’habite pas loin et qui vit difficilement de sa production, car les marges de ses débouchés (marché, centrale d’achat) ne sont pas suffisantes pour lui permettre de se dégager un réel revenu. En devenant paysan en AMAP, il accède à un revenu décent et pérenne. Ce paysan assure lui-même la livraison régulière de sa récolte du jour. Ainsi le maraîcher apporte chaque semaine un panier de légumes sur le lieu de distribution de l’AMAP.

La pierre angulaire d’une amap est souvent le maraîcher. Les légumes sont ce que nous consommons le plus (en quantité et en régularité) et c’est également la production la plus fragile : directement soumise à la météo, peu de marges de manœuvre pour les récoltes et peu ou pas de possibilités de stockage pour tous les légumes d’été. Ce sont également des produits qui sont très sensibles au transport. Moins il y a de transport, moins les légumes sont abîmés. Cela permet aussi de limiter la consommation de carburant, de limiter la pollution et de faire gagner du temps aux producteurs.

En savoir plus sur les amap

Le site des AMAP d’Ile de France : http://www.amap-idf.org/

Beaucoup de conseils également sur le site suivant : http://allianceprovence.org/